THÈME DE L'ANNEE

THÈME DE L'ANNEE:"Connaître et aimer Jésus-Christ, Vrai Visage de la Miséricorde du Père"

mardi 10 janvier 2017

ANNIVERSAIRE DU PERE ROGER MEDJI


« Qu’as-tu que tu n’aies reçu ? » (1 Co 4, 7).
C’est dans un acte de reconnaissance filial  envers le Créateur  pour le don de la vie à notre cher Père Roger MEDJI que toute la communauté chrétienne de la paroisse Sainte Thérèse de godomey a offert la célébration eucharistique en son honneur, ke 30 décembre dernier. Elle n’a pas manqué d’exécuter, à l’issu de la messe, à son Père Joyeux Anniversaire.  C’est dans cette gaieté ineffable que l’heureux du jour exprima sa grande joie « que ma joie soit la vôtre. Je suis très heureux d’allumer ma 57ième bougie. Je vous remercie très sincèrement pour votre démarche envers ma pauvre personne. Que le nom de Dieu soit béni et qu’il vous bénisse et féconde vos activités ! Qu’il bénisse vos familles à l’instar de la Sainte Famille que nous fêtons en ce jour. »
Le séminariste : Mon père, voilà un bref aperçu sur ce qu’a été simplement cette matinée en ce jour où vous soufflez une bougie de plus. Permettez notre indiscrétion, comment comptez-vous vivre cette journée si inoubliable pour vous ?
Père Roger : Mon cher fils, on dirait que malgré le nombre d’années passées ensemble tu ne me connais pas encore. Ma plus grande façon de vivre est de faire le profil bas. Je m’efforce de me conformer à cet horizon. Vivre dans la discrétion totale est mon tout premier vœu que je me souhaite.
Le séminariste : Mon père, soufflez encore que nous vous demandions qu’elle est votre dévotion particulière. Plusieurs paroissiens désirent vous connaître à fond sur ce sujet. Ils voudraient suivre leur humble pasteur.  
Père Roger : Je voudrais avant tout clarifier une chose qui s’avère être cruciale. Notre unique Maître et Guide est bel et bien le Christ, le pasteur par excellence. Il est celui que nous devons impérativement suivre. Lui-même dira à cet effet « sans moi vous ne pouvez rien faire ». Cela voudrait signifier qu’il est le seul qui soit indispensable, nous, nous ne sommes que ses humbles serviteurs. Chers paroissiens, suivons le Christ et nous parviendrons tous à la Vie éternelle. Moi-même je ne cesse de me conformer à sa sainte volonté. La première dévotion est ma participation à la célébration eucharistie. Celle-ci me procure une force immense. Aimer et vivre l’eucharistie est ma raison d’être d’abord en tant que chrétien puis prêtre. La Vierge Marie, notre Mère, nous aidera sur notre chemin. C’est elle qui intercède pour nous auprès de son Fils.
Le séminariste : Mon père, pour mettre fin à notre entretien, veuille à adresser un mot à l’endroit de notre communauté thérésienne à l’orée de cette nouvelle année civile.
Père Roger : Vivons dans l’action de grâce chaque jour de notre vie. Prière nous conformer à la volonté divine. N’oublions pas de prier les uns pour les autres.
Le séminariste : Bonne fête à vous et à votre communauté.
Père Roger : Merci mon fils et que Dieu te bénisse.
Le séminariste : Amen



Propos reccueillis par Médar Richard ATINDOGBE
Grand séminariste de la paroisse au philosophat saint Paul de Djimê