THÈME DE L'ANNEE

THÈME DE L'ANNEE:"Connaître et aimer Jésus-Christ, Vrai Visage de la Miséricorde du Père"

lundi 23 octobre 2017

LUNDI DE LA 29ème SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE ANNEE A



COMMENTAIRE DU JOUR
Lecture : Rm4, 20-25
EVANGILE: Luc 12, 13-21

« Amasser pour soi-même ou être riche en vue de Dieu ? »
Les chrétiens collaboreront de bon gré et de tout leur cœur à la construction de l'ordre international. Cela doit se faire dans un respect loyal des libertés légitimes et dans une fraternité amicale avec tous. Ils le feront d'autant plus volontiers que la plus grande partie du globe souffre encore d'une telle indigence que le Christ lui-même, dans la personne des pauvres, réclame pour ainsi dire à haute voix la charité de ses disciples. Qu'on évite donc ce scandale : tandis que certains pays jouissent d'une grande abondance et que la majeure partie de leurs habitants portent le nom de chrétiens, d'autres sont privés du nécessaire et sont tourmentés par la faim, la maladie et toutes sortes de misères. L'Esprit de pauvreté et de charité est, en effet, la gloire et le signe distinctif de l'Église du Christ. Il faut donc louer et encourager ces chrétiens, les jeunes en particulier, qui s'offrent spontanément à secourir d'autres hommes et d'autres peuples... 
Pour encourager et stimuler la coopération entre tous, il est donc tout à fait nécessaire que l'Église soit présente dans la communauté des nations aussi bien par des organes officiels que par la collaboration entière et loyale de tous les chrétiens... À cet égard, dans l'éducation religieuse comme dans l'éducation civique, on sera particulièrement attentif à la formation des jeunes... 
Enfin, il faut souhaiter que les catholiques, pour bien remplir leur rôle dans la communauté internationale, recherchent une coopération active et positive à la fois avec leurs frères chrétiens d'autres communautés ecclésiales, qui professent le même amour évangélique, et avec tous les hommes en quête d'une paix véritable.

MEDITATION DE LA 28ème SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE ?



QUE RETENIR DE LA 28ème SEMAINE DU TEMPS ORDINAIRE ?

Bien-aimés du  Seigneur bonjour.  

         En  ce début  de  semaine,  nous  voulons  dire  merci  pour  ce  que  le  Seigneur  nous  a  permis  de faire tout au long de la semaine écoulée.  Pour  le  mal  que  nous  avons  fait  nous  demandons  la  clémence  du  Dieu  Tout-Puissant.  Cette semaine  passée, la 28ème du temps ordinaire de l’année liturgique A, la  Parole  de  Dieu  a été  notre  lumière. Découvrons,  une synthèse des textes de la semaine écoulée. Que pouvons-nous retenir de cette semaine ?

Dimanche dernier (28ème dimanche du Temps Ordinaire année A) : L’évangile  nous  a  relaté  la  parabole  du  festin  nuptial.  Le  premier  objectif  de  cette parabole  est  de  nous  faire  réaliser  que  le  salut  de  Dieu  n’est  pas  l’apanage  d’Israël,  mais  un  don  de Dieu  à  toute  l’humanité.  Aussi,  l’évangile  finit en  ces  termes: «Car  beaucoup  sont  appelés,  mais  peu sont  élus ».  L’élection  est  le  fruit  d’une  pénitence  et  d’une  conversion  perpétuelle.  Puisse  le  Seigneur nous  donner  la  grâce  de  le  choisir  et  de  travailler  par  toute  notre  vie  pour  qu’il  nous  compte  au nombre  des  heureux  élus du  Royaume.

Lundi:  Dans  la  première  lecture, Saint  Paul  dans  l’épitre  aux  Romains  nous  dit  que  le  cœur  de  son message,  c’est  Jésus-Christ  et  non  une  célébration  de  sa propre  personne.  A  partir  de  là, nous devons prier  pour  que  le  Seigneur  nous  donne  la  lumière  nécessaire,  pour  discerner  parmi  les  nombreux apôtres  de  l’évangile,  ceux  qui  annoncent  l’évangile  pour  la  conversion  des  âmes  aux  Christ,  de  ceux qui  annoncent  l’évangile  pour  leur  subsistance  personnelle.  L’évangile  du  jour,  quant  à  lui,  nous renvoie à  Jonas qui a  été  un  signe  pour les  Ninivites.  Ce  signe,  c’est  la conversion  en vue  du  salut.  

samedi 21 octobre 2017

JOURNÉE MONDIALE DES MISSIONS 2017



MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS
POUR LA JOURNÉE MONDIALE DES MISSIONS 2017
 La mission au cœur de la foi chrétienne
 Chers frères et sœurs,
Cette année également, la Journée missionnaire mondiale nous rassemble autour de la personne de Jésus, « le premier et le plus grand évangélisateur » (Bienheureux Paul VI, Exhortation apostolique Evangelii nuntiandi, n. 7), qui, continuellement, nous envoie annoncer l’Evangile de l’amour de Dieu le Père dans la force de l’Esprit Saint. Cette Journée nous invite à réfléchir à nouveau sur la mission au cœur de la foi chrétienne. En effet, l’Eglise est missionnaire par nature. Si ce n’était pas le cas, elle ne serait plus l’Eglise du Christ mais une association parmi tant d’autres qui, bien vite, finirait par épuiser son but et disparaître. C’est pourquoi nous sommes invités à nous poser un certain nombre de questions qui touchent notre identité chrétienne même et nos responsabilités de croyants dans un monde confus par tant d’illusions, blessé par de grandes frustrations et lacéré par de nombreuses guerres fratricides qui frappent injustement les innocents en particulier. Quel est le fondement de la mission ? Quel est le cœur de la mission ? Quelles sont les attitudes vitales de la mission ?

LES NOMINATIONS DU DIOCESE DE COTONOU 2017

   ARCHIDIOCESE DE COTONOU - OBEDIENCES ANNEE 2017-2018  
 
 
 
 
 
 
 
 
  1- VICARIAT FORAIN NOTRE DAME DE MISERICORDE  COTONOU (11 paroisses)
 
Paroisse
Curé/Administrateur
Vicaires
Résidents
Stagiaires
 
1
Cathédrale NDM(1901)
Curé: METIN Antoine
ADJANON
Hermann
HINNOUGBE François
 
 
 
 
 
 
TOHOU Pierre
 
 
 
 
 
 
HINNOU Sylvestre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2
Saint Michel (1937)
Curé:HOUESSINON
Placide
ZANNOU Eric
HOUECHENOU Théophane
 
 
 
 
 
ZINSOU Bruss
ACAKPOVI Crépin
 
 
 
 
 
NOUAGOVI
Richedor
NADOHOU Hermann
 
 
 
 
 
TOFFODJI Roméo
(Diacre)
DJEGUI Yves
 
 
 
 
 
 
FADONOUGBO Eloi
 
 
3
Saint Jean (1955)
Curé:AKENNONE
Ponce
GBEHOUN
Providence
VIGAN Gildas
 
 
 
 
 
 
HOUNTON Benoît
 
 
 
 
 
 
SEGLA Ludovic
 
 
 
 
 
 
HOUENOU Anicet
 
 
 
 
 
 
HACHEME Hermann
 
 
 
 
 
 
MACOUMI Théobald
 
 
4
Sainte Cécile (1959)
Curé: OGUE Damien
VONDOLI Ludovic
ASSOUMA Luc